Publié le 27 Octobre 2012

Affiche-DMM-by-Ayoub--723x1024

 

Mohamed Lamouri chante dans le métro parisien les chansons d'amour de Cheb Hasni ou de Cheb Nasro. Les Parisiens l'auront peut être croisé sur la ligne 2, de Barbès jusqu'à Place Clichy comme l'aurait chanté Mano Solo. Ayoub Layoussifi l'a rencontré et a été séduit par cet homme doté d'une voix hors du commun, empreinte d'une étrange force fragile. Une rencontre qui a donné le joli court-métrage, Dis-moi Mohamed réalisé par lui même et Jéro Yun dont voici la bande annonce:

 

Ce portrait nous apprend que Mohamed Lamouri est arrivé en France il y a déjà huit ans. En situation irrégulière et malvoyant, il nous montre comment il gère tant bien que mal sa situation en attendant un jour peut-être de percer dans la musique. A l'issu du visionnage de ce  film pudique, Momahed Lamouri restera une énigme.

Une certitude chez ce chanteur insaisissable, c'est qu'il parvient à émouvoir. Bien qu'il joue chaque jour dans des souterrains, on est loin d'une musique underground. Au contraire, ses chansons sentimentales jouées sur un simple synthétiseur sont portées par une évidence et une immédiateté. Tout en justesse et en retenue, une émotion simple et pure.

J'ai le grand plaisir et l'immense honneur de vous présenter cinq de ses chansons, diffusées pour la première fois. Elles m'ont été envoyées par Ayoub Layoussifi avec l'accord de Mohamed Lamouri.

Le premier morceau est une composition originale, les autres sont des reprises. Vous reconnaîtrez sans aucun doute le troisième morceau. Et maintenant, écoutez ce que dis et chante Mohamed!











Dis moi Mohamed sera diffusé dans le cadre du festival Les rencontres du Maghreb des films, du 28 novembre au 4 décembre 2012 au cinéma Les 3 Luxembourg à Paris.

Voir les commentaires