Rock français en arabe

Publié le 25 Décembre 2007

On retrouve des petits bouts d'arabe dans quelques rares titres de rock français. Dans les trois titres suivant, la musicalité propre à la langue arabe vient enrichir la chanson mais d'une manière tout à fait différente.

 

putasfever.jpg
La Mano negra reprend tout simplement une complainte traditionnelle arabe avec Sid'h'bidi, sur l'album Puta's fever (1989). La rythmique très mano sur ces paroles de complainte est pluôt décalée.

Mano Negra - Sidi'h'bidi

 

zebda-essence.jpg
Zebda utilise comme refrain l'expression typique arabe "oualalardime" (oualah el azim signifiant "c'est la pure vérité") pour évoquer avec tendresse et humour la jeunesse d'un petit beur qui jouait au dure. Extrait de Essence ordinaire (1998). L'utilisation d'une expression familière arabe vient préciser le côté spontanné et enfantin du personnage. Zebda - Oualalaradime



 

toitraides.jpg
Les Têtes raides utilisent l'arabe dans une chanson sur la sensuelle Manuela, extraite du bout du toit (1996). La description en français par le chanteur est contrebalancée par le chant de Manuela (Hé oui ! C'est moi /
Qui me connait ? / J'aime danser / C'est comme ça / C'est ça, c'est ma vie / Celle que je connais / Qui veut de moi ? / C'est comme ça). Laisser parler le personnage de Manuela dans sa langue le rend bien plus vivant. Surtout, que les amants/chanteurs utilisent une langue différente accentue le caractère sensuel et éphémère de l'aventure.

Têtes raides - Manuela 


Plus: Traduction de Oualalardime - traduction de Manuela.


 

Rédigé par Boeb'is

Publié dans #France

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Boeb'is 30/12/2007 08:57

hey steph, je savais pas que tu lisais ce blog, cool. ca fait longtemps que je t'ai pas vu...

phantez 29/12/2007 09:35

Vraiment sympa cette reprise de La Mano Negra.