Musique underground

Publié le 5 Juillet 2008

Quelque part dans le métro parisien, perdu dans la foule triste des gens qui partent travailler, hier matin je n'étais pas le dernier à faire la gueule: c'est mon 3eme jour de stage. Mais au détour d'un couloir, une voix familière:

 

«Et moi j'ai teté leur mère longtemps avant eux / le Bon Dieu me le pardonne j'étais amoureux»

 

Le vieux matou Brassens! Je n'ai pas pris le temps d'aller voir d'où venait la musique, mais ces quelques secondes auront suffi et le reste de la chanson a tranquillement continué dans ma tête, me tenant compagnie et me redonnant le sourire pour la fin du trajet.

Rédigé par Boeb'is

Publié dans #Blabla, #France

Repost 0
Commenter cet article