Ça vient de chez eux - Suède et Vietnam

Publié le 27 Juillet 2009

J'ai demandé à quelques personnes au goût sûr de nous présenter en deux titres, un classique et un moderne, la musique qu'ils considèrent comme la plus intéressante de leur pays. Voilà les premières réponses, du Vietnam et de Suède. A venir, Indonésie, Japon, et Espagne. Je leur laisse donc la parole.

 



DeBiLast, auditeur last.fm suédois, fan entre autres de Depeche Mode, NIN, et Nick Cave:

 

"Mon choix d'une chanson classique est Inverstera de Cosmic Overdose (1980). Elle n'est pas seulement un classique de la new wave suèdoise, mais elle est également intéressante pour quiconque s'intèresse à la culture pop underground. Elle marque la transition entre le prog-rock, dominant dans l'underground suèdois des années 70 et la synthpop que les fans de musique "retro-electronique" associeront toujours, au moins en partie, à la Suède. Dan Söderqvist, chanteur, guitariste, et parfois pianiste était dèja un personnage important de la scène suèdoise comme membre du Älgarnas Trädgård (Jardins d'Elks) et Ragnarök (l'appocalypse dans la mythologie suèdoise). Son accolyte Karl Gasleben venait du groupe expérimental Anna Själv Tredje. Cosmic Overdose a sorti deux albums brillants. Investera est le premier morceau de leur premier album "Dada Koko". Musicalement, il est plus froid et synthétique que les autres titres de l'album. Les paroles sont une sorte de lamentation sur l'aube d'une ère plus individualiste. Le refrain nous dit que nous devrions investir, non en actions mais en émotions et en amour.

Cosmic Overdose: Investera
dewplayer:http://boebis.free.fr/Musique/eux/Cosmic%20Overdose%20-%20Investera.mp3&

Mon choix de piste contemporaine est "Only Here For The Fight" de Jenny Wilson. Le titre est issu de son album Hardships (2009), connu probablement de toute personne intéressée par la scène indie. Jenny Wilson était membre du groupe indie First Floor Power. Le groupe divisait la communauté indie suèdoise, qui l'adorait ou la détestait.  Ce clivage a été renforcé par leur aproche naïve, mise en avant dans un documentaire diffusé sur une chaine nationale. Le groupe était considéré comme surestimé, même si certains, dont moi, les trouvaient charmant et réconfortant. Depuis, Jenny a gagné en crédibilité et en respect. Hardships est son second album, plus électronique et rythmé que le précédent. Cette évolution s'explique certainement par sa collaboration avec le duo électronique suédois The Knife et son écoute de RnB. J'aurais pu choisir n'importe quelle piste de ce brillant album, mais c'est cette piste que j'aime le plus aujourd'hui."


Jenny Wilson: Only Here For The Fight

dewplayer:http://boebis.free.fr/Musique/eux/jenny%20Wilson%20-%20Only%20Here%20For%20The%20Fight.mp3&


 

Tran Quan Hai, musicien et ethnomusicologue renommé, spécialisé notamment dans les musiques asiatiques, le chant de gorge et les guimbardes:

 

C'est très difficile de dire qui est le ou la meilleur(e) interprète de la musique classique et moderne.Je vous donne seulement deux interprétations de mon choix pour votre blog.


Musique classique traditionnelle:





Musique moderne :
Chanson "Con Thuyên Không Bên" par la chanteuse NGOC HA


 

Rédigé par Boeb'is avec DeBiLast et Tran Quan Hai

Publié dans #Ça vient de chez eux, #Suède, #Vietnam

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ashley 31/01/2010 05:45


jenny wilson is ma favourite among all the singers in this blog

http://musiklot.com/blog/


Boeb'is 09/08/2009 18:24

Lien corrigé (thanks Cop). Et au passage, ne pas confondre Ngoc Ha et Ho Ngoc Ha pour ceux qui voudraient trouver d'autres chansons d'elle.

Boeb'is 05/08/2009 09:07

zut, il a été supprimé entre temps. Je vais voir si je trouve une autre version... c'est pas de chance.

Epikt 31/07/2009 14:59

Le dernier lien youtube est mort (fichier supprimé), y a-t-il moyen d'écouter le morceau ailleurs ?