Publié le 6 Mars 2013

Nouvel épisode de ces petites sélections de musique brésilienne d'aujourd'hui. Déjà six billets sur ce thèmes et toujours des merveilles à vous faire partager.

Cet épisode vous présentera quelques perles de la musique indépendante du Pernambuco et de São Paulo, puis un tour d'horizon des dernières évolutions du funk carioca, aussi connu hors du Brésil sous le nom de baile funk.

 

Alessandra Leão, une formidable artiste du Pernambuco dont je m'étonne de n'avoir toujours pas parlé puisqu'elle fait partie de mes artistes préférées de la nouvelle scène du Pernambuco (à côté de Siba, le Cordel do fogo encantado, Mombojo...). Après avoir joué dans le super Comadre Fulozinha et un non moins super premier album Brinquedo de Tambor, son dernier album Dois Cordões est sans doute le plus abouti. Il mêle la guitare de Caçapa à deux autres guitares, portées par des passionnantes percussions des terreiros de Xangô (pandeiro, caxixis, talking drums, güiro, ganzá...). Et bien sûr, la voix d'Alessandra Leão!

Alesandra Leão - Boa Hora (Dois Cordões, 2009)

 

Son mari et partenaire musical Caçapa, était responsable des arrangements de guitares sur Dois Cordeis. Il a sorti un album également excellent. Superbes morceaux instrumentaux construits autour de riffs de guitares spéciales (viola dinamica) qui entremêlent des mélodies. Un travail sur la polyphonie inspiré tant par la musique érudite européenne (contrepoints et fugue) que par la polyphonie africaine, par lequel Caçapa poursuit la recherche déjà développée sur l'album d'Alessandra Leão.

Caçapa - Coco Jojão n°01 (Elefantes na rua nova, 2011)

 

 

José Paes de Lira dit Lirinha, l'ancien charismatique poète-chanteur du célèbre et si unique Cordel do fogo encantado, a sorti un album solo assez déconcertant. Lirinha troque la guitare sèche et les percussions massives du Cordel pour un album plus électrique, plus intimiste aussi, où il fait la part belle aux pianos et synthétiseurs. Mais c'est encore une fois magnifique, abouti et singulier.

Lirinha (José Paes de Lira)  - Ah, se não fosse o amor (Lira, 2011). Album offert ici.

 

La scène de São Paulo, clairement la plus créative du Brésil ces dernières années est notamment portée par l'auteur-compositeur-interprète Rodrigo Campos, dont on avait salué ici son dernier album Bahia Fantastica. Ici un extrait de São Mateus Não é um Lugar Assim Tão Longe.

  Rodrigo Campos - Rua Três (São Mateus Não é um Lugar Assim Tão Longe, 2009)

 

Rodrigo Campos qui a d'ailleurs joué... avec Kiko Dinucci (et Romulo Fróes) dans le super groupe Passo Torto. Kiko Dinucci sur lequel nous revenons sans cesse et qui nous a justement offert deux magnifiques courts albums cette année avec Thiago França. L'un où ils revisitent le thème Ngoloxi dans la veine de leurs titres d'une grande spiritualité, à la fois profondément afro-brésilien (umbanda) et paradoxalement dénué de percussions. L'autre où les deux musiciens s'associent avec le batteur Sergio Machado pour revister certains morceaux de leur répertoire et laissent voir le côté plus "auteur-compositeur" de ces musiciens.

 J'allais oublier, les albums sont comme d'habitude en téléchargement gratuit ici.

 

 Thiago França & Kiko Dinucci - Ngoloxi, #1 (2013)

Kiko Dinucci, Sergio Machado et Thiago França - Sambaúba  (Dada sessions, 2013)

 

 

Voici enfin quelques vidéos qui illustrent les nouvelles mutations du baile funk ou funk carioca, ce genre électronique issu des quartiers pauvres de Rio qui rappelle le rap américain dans l'esprit, mais avec une esthétique tout à fait propre et une histoire de plus de 20 ans!

 

Sans doute le tube du carnaval 2013, un funk festif et sans prétention, une invitation à la danse assez irrésistible avec les paroles qui décrivent les mouvements à faire pour l'accompagner. Peut-être le tube de l'été chez nous dans quelques mois?

MC Federado e os Lelekes- Ahhh Le le ke lek lek lek (2012)

 

Le baile funk qui cartonne aujourd'hui se fait souvent bien plus sexuel et vulgaire. Un exemple avec ce titre assez explicite, porté par un gamin encerclé de femmes qui doivent faire deux fois son poids. Il est toujours amusant de voir que les canons de beauté brésiliens sont assez différents des français, avec des seins et des fesses qui se doivent d'être plus généreux mais aussi des jambes qui se doivent d'être musclées.

Mc Magrinho - Empurra Empurra lá na treta  (2012)

 

Le funk ostentação, dont parle très bien notre érudit camarade de blog Olivier Cathus, qui fait l'appologie de l'argent et de la consommation comme dans le rap américain ou français, à base de name dropping et de clips clinquants mais parfois avec beaucoup de style. Un titre emblématique et qui annonce bien la couleur avec ce Felicidade é ter dinheiro. Traduction: le bonheur c'est avoir de l'argent.

Mc Melqui - Felicidade É Ter Dinheiro (2012)

 

Enfin, le funk conscient qui rappelle les premières heures du funk carioca, avec ce titre assez poignant, un peu mélo, de MC Daleste, sur un gamin qui tombe dans le crime, et l'impuissance et la détresse de sa mère.

MC Daleste - Mãe de traficante (2011)

 

Dans ce milieu très masculin et macho du funk, un groupe de filles, pour revenir un à un baile funk fun et sans prétention.

 

Bonde das Maravilhas - Aquecimento das Maravilhas (2013)

 

Pour conclure ce billet, un tour au nord du Brésil, dans l'état du Pará célèbre pour son tecnobrega en pleine ébullition. A côté de plein de choses ultra kitsch inécoutables même au second degré, des choses plus fraiches, comme le Gang do Eletro, dont voici le tout dernier clip.

Gang do Eletro - Velocidade do Eletro (2013)

Voir les commentaires

Publié le 4 Février 2013

Quelques reprises de grandes chansons d'un bout du monde à l'autre par des musiciens curieux. Autant de petits témoignages de la circulation de la musique entre les pays d'Amériques et d'Afrique, et entre ces deux continents.

 

On parle souvent de la connexion entre Cuba et l'Afrique. Pour souligner les racines africaines de la musique cubaines, puis en retour l'influence prépondérante des musiques cubaines en Afrique, de l'ouest notamment. Une illustration avec cette reprise d'un des plus influents musiciens cubains Arsenio Rodriguez, par les incontournables sénégalais de l'Orchestra Baobab.

 

Arsenio Rodriguez - Me engañastes Juana (Primitivo, 1963)

 

Orchestra Baobab - Juana (Baobab à Paris, 1978, réédité par Syllart sur le double album, La belle époque)

 

 

Voici un grand classique de la musique brésilienne, qui provient du fin fond du sertão, territoire aride et reculé du Nordeste. Selon la légende, ce serait le bandit errant, légendaire mais très réel Lampião qui l'aurait écrit. "Dentellière, humble femme, tu m'apprends à filer, je t'apprendrai à séduire"...Ici une interprétation par un camarade de crime de Lampião.

Volta Seca - Mulher Rendeira (Cantigas de Lampião, 1957 - mais la chanson a été écrite 35 ans plus tôt).

 

Cette chanson a été reprise par le grand groupe de cumbia péruvienne Juaneco y su Combo, originaire de la région de la forêt Amazonienne. Cette chanson est devenue un de leurs plus grands classiques et par la même un des classiques de la cumbia péruvienne.

Juaneco y su combo - Mujer Hilandera (Mujer Hilandera, 1970, INFOPESA, réédité sur Juaneco y su Combo, Masters of Chicha Volume 1, Barbès record ainsi que sur Cumbia Beat Vol. 1, Vampisoul)

 

La passion des Colombiens pour la musique africaine, notamment congolaise et nigériane a été parfaitement documentée par diverses passionnantes compilations, et notamment la récente Diablos del Ritmo (Analog Africa, 2012).

 

Premier exemple avec le Maître incontesté de l'afrobeat repris par le plus fameux des groupes colombiens nourris à la música  africana.

Fela Kuti - Shakara Oloje (Shakara, 1972)

 

Wganda Kenya - Shakalaode (1976, réédité sur Club Africa, Vol. 1 Hard African Funk, Afro-Jazz, & Original Afro-Beat, 1999)

 

Les Colombiens écoutaient aussi de la musique sud-africaine, en témoigne cette superbe reprise d'Amampondo de Miriam Makeba par Myrian Makenwa.


Miriam Makeba - Amampondo (The world of Miriam Makeba, 1963)

 

Myrian Makenwa - Amampondo (La Extraordinaria Myrian Makenwa, 1979, réédition sur Diablos del Ritmo, Analog Africa, 2012)

 

 

  Pour l'anecdote , j'ai lu récemment que Sivuca, grand accordéoniste brésilien (à qui l'on doit par exemple la mélodie de João e Maria rendue célèbre par Chico Buarque) passa un essai aux Etats-Unis pour accompagner Miriam Makeba. Elle lui demande de l'accompagner sur un morceau d'upacanga sud-africain. A l'époque, il ne parlait pas anglais, et seulement français. La fille de Miriam Makeba fait office d''interprète en français et lui demande: Ma mère voudrait savoir où vous avez appris à jouer si bien l'upacanga sud-africain? Il répondit, qu'il l'avait appris par assimilation, car l'upacanga est le même rythme que le baião de son Nordeste natal. Et il fut donc engagé et joua avec elle de 1965 à 1969 date à laquelle il refusa de l'accompagner pour un concert à Cuba. En effet, à l'époque, un passage sur l'île de Fidel Castro impliquait qu'il ne pourrait plus jamais revenir aux Etats-Unis, mais aussi la prison s'il retournait au Brésil, à l'époque en pleine dictature...

 

Cette transition entre Miriam Makeba et le Nordeste brésilien nous mène donc à un autre classique de cette région, peut être le plus grand. Asa Branca de Luiz Gonzaga dont Histgeobox nous parle très bien ici.

Luiz Gonzaga - Asa branca  (1947)

 

Repris par le malien Ballaké Sissoko (kora) et le français Vincent Segal (violoncelle).

Ballaké Sissoko et Vincent Segal - Asa Branca (At Peace, 2012)

Voir les commentaires

Publié le 30 Décembre 2012

etite rétrospective 2012 de ce qui s'est passé au Brésil cette année en particulier dans la musique "indépendante" ou plus simplement dans la bonne musique. Pas de baile funk ni de sertanejo donc...

Une année qui confirme que São Paulo est bien aujourd'hui la capitale culturelle du Brésil. On notera aussi un petit groupe de musiciens qui monopolise les premières places de ce classement avec leurs participations dans plusieurs projets. Vous trouverez la plupart du temps un lien pour télécharger l'album légalement et gratuitement, pratique répandue pour la musique indépendante brésilienne.

Olivier Cathus a consacré de belles chroniques à une part non négligeable de ces albums sur Afro-Sambas. Vous pouvez également suivre l'actu brésilienne sur mon nouveau blog: Bonjour Samba.

 

Front-copie-1.jpg

1. Metá Metá - MetáL MetáL 

S’il ne fallait en retenir qu’un cette année ça serait celui là. Oubliez toutes les fusions entre samba, rock, afrobeat, metal, funk, jazz que vous avez écouté. Kiko Dinucci et son groupe Metá Metá synthétise tout ce que la musique a fait de mieux ces 30 dernières années et cela, mieux que personne. La musique des terreiros de camdomblé à la dimension de la mégalopole ultra-moderne et cosmopolite de São Paulo.

   Album offert en téléchargement gratuit: MetáL MetáL.

 

 

RodrigoCampos_BahiaFantastica-594x532.jpg

 

2. Rodrigo Campos - Bahia Fantastica

 Un grand songwritter entouré des meilleurs musiciens du Brésil d'aujourd'hui (Kiko Dinucci, Thiago França, M. Takara, Marcelo Cabral, Criolo, Juçara Marçal...).Rodrigo Campos nous chante la mélancolie d'un homme esseulé perdu dans une Bahia inconnue. C'est la vie, la mort, et les vagues de l'océan atlantique.

 

 

siba.jpg

3.Siba - Avante

Siba, qui troque son groupe traditionnel O Fuloresta du Pernambouc contre une guitare électrique…  une trahison pour pas mal de fans, tel Bob Dylan électrisant son folk! Mais loin de diluer sa musique dans la MPB-indie-rock banale au Brésil, Siba offre toujours une musique puissamment originale et personnelle, et se renouvelle sans se perdre.

 Album offert en téléchargement gratuit : Siba - Avante

 

 

 

Sambanzo-e1331308330378.jpg

4. Thiago França & Sambanzo - Etiópia.

Si John Coltrane était brésilien et vivait aujourd’hui, il aurait pu s’appeler Thiago França, le partenaire le plus fidèle de Kiko Dinucci qui joue également sur cet album. Avec Sambanzo, accompagné de la crème des musiciens de São Paulo, le saxophoniste offre une musique spirituelle, libre et pleine de groove, placée sous le signe du camdomblé, de Fela Kuti et de Mulatu Astatke.

 Album offert en téléchargement gratuit: Etiópia

 

 

capa_Lucas-Santtana_O-deus-que-devasta-mas-tambem-cura-594.jpg

5. Lucas Santtana- O Deus Que Devasta Mas Também Cura

Les compositions mélancoliques de Lucas Santtana magnifiées par son superbe travail sur le son.Un album à juste titre bien accueilli par la critique française.

 

 

 

CD.MarginalS.So-uCapa-P.jpg

6. MarginalS - Secundo disco

 Thiago França à nouveau, dans un disque où il repousse les limites de la liberté musicale avec ce qui est sans doute son album le plus expérimental. Mais pas une expérimentation abstraite et théorique, qui donnerait immanquablement un résultat chiant et froid. Les audaces, et il y en a, viennent du coeur, des reins et des tripes et jaillissent d'improvisations virtuoses mais jamais bavardes.

Télécharger Marginals

 

 

curumin_arrocha_2012_capa.jpeg

7. Curumin - Arrocha

La batida toujours relevée de beats electro-hip-hop, les mêmes échos jamaïcains qui affleurent… Curumin a encore sorti un très bel album cette année. 

  Album en écoute sur soundcloud et offert en téléchargement par Curumin (et distribué en France!).

 

 

capa_CD_PraFicar.jpg

8. Orquestra contemporanea de olinda - Pra ficar

  C'est la puissance du maracatu, la frénésie du frevo, la beauté de la ciranda,, c'est les cuivres, les percussions, la guitare électrique, c'est plus qu'un groupe, une véritable fanfare, c'est l'énergie, la créativité et la folie du carnaval d'Olinda tout simplement.

 

 Télécharger Pra ficar (un tweet pour obtenir le lien)

 

 

gui-amabis-trabalhos-carnivoros.png

9. Gui Amabis - Trabalhos Carnívoros

Un album habité et délicat d’un des plus passionnants musiciens de la nouvelle scène paulista.

 Album offert : Gui Amabis.

 

hurtmold_mils-criancas.jpg

10. Hurtmold - Mil Crianças
Le 5ème album de Hurtmold approfondit leur style unique. Des motifs répétitifs et aérés, construits autour de rythmiques puissantes et fracturées, pour une musique instrumentale introspective mais une introspection adaptée à un monde urbain froid et violent.

 

 

letuce-manja-perene.jpg

11. Letuce - Manja Perene

Une musique délicate et fragile, sur le fil du rasoir, offerte par un duo voix-guitare électrique. Un couple sur scène comme à la vile, qui partagent avec nous leur complicité et se mettent à nue en permanence. A fleur de peau.


Album offert en téléchargement (mettre son nom et mail à gauche et cliquez sur enviar: Letuce) et en écoute sur soundcloud.

 

 

Front.jpg

12. BNegão & Seletores de Frequência - Sintoniza Lá

Un condensé de groove, entre rock, funk et rap.Tout en puissance et énergie.

Album offert en téléchargement gratuit : Sintoniza Lá



FelipeCordeiro_KitschPopCult.png

13. Felipe Cordeiro - Kitsch Pop Cult

Le kitsch du brega du Para revisité avec talent et humour.  Décontracté, et surprenant.

Album offert en téléchargement gratuit: Felipe Cordeiro

 

Trois artistes qu'on ne présente plus, à la carrière qui s'étale à eux trois sur 150 ans... Le talent, ça conserve. Parce qu'un album de Bethania, Veloso ou Tom Zé n'est jamais ni un album de plus, ni encore l'album de trop.

cd-maria-bethania-oasis-de-bethania-novo-cd-2012-sao-paulo-.jpg

14. Maria Bethania - Oasis

Vive - Maria Bethania

 

foto_capa_caetanoveloso1.jpeg

15. Caetano Veloso - abraçaço

Caetano e BandaCê - A Bossa Nova é Foda


tom_ze_tropicalia_lixo_logico.jpg

16. Tom Zé - Tropicália Lixo Lógico

Tom Zé - Tropicalea Jacta Est

 

 

tumblr_m7rpnlGZAH1qzmpsdo1_1280.jpg

17. Dona Onete - Feitiço Caboclo

Une septuagénaire qui enregistre son premier album? Ca n'arrive qu'au Brésil. Ecoutez la voix de Dona Onete sortie tout droit de l'âge d'or du Carimbo, posée sur des arrangements tout en fraicheur et générosité.

Rio de lágrimas by Dona Onete

 

ottothemoon1111capa.jpg

18. Otto - The Moon 1111

Le retour du trublion du Pernambuco dans un album inégal mais néanmoins qui n'aurait pu être fait que par lui.

The moon 1111

 

 

Tudo-Tanto.jpg

19. Tulipa Ruiz - Tudo Tanto

La pop-mpb péchue et piquante de Tulipa Ruiz.

Quando Eu Achar by tulipa_ruiz Télécharger : Tulipa Ruiz.

 

Le Brésil a une scène petite mais très active et talentueuse d'afrobeat, genre qui nourrit une bonne partie des meilleurs albums de l'année. La preuve avec l'Abayomi afrobeat orquestra.

 

CeU-caravana-sereia-bloom1.jpg

20. Céu - Caravana Sereia Bloom

Ceu - Caravana Sereia Bloom

Celle qui est devenue l'ambassadrice de la nouvelle scène brésilienne dans le monde entier montre encore qu'elle n'a pas usurpée sa place avec ce joli album.

 

 

101533.jpg

21. Mago Bo - Quilombo do Futuro

No Balanço da Canoa feat. Rosângela Macedo and Marcelo Yuka by MAGA BO

 

 

Et enfin :


Cabruêra - Nordeste Oculto

Psilosamples - Mentalsurf
Mão de Oito -  Um dia que já vem

Vitor Araujo - A/B

Miranda Kassin - Miranda Kassin

Silva - Claridão

Jair Naves - E Você Se Sente Numa Cela Escura, Planejando A Sua Fuga, Cavando O Chão Com As Próprias Unhas

Alice Caymmi - Arco da Aliança

Kamau - Entre e...

Thiago Pethit - Estrela Decadente

Gaby Amarantos - Treme

 

 

criolo-No Na Orelha

Mention spéciale: Criolo - No na Orelha. Un album sorti au Brésil en 2011 mais seulement cette année en Europe. Toutes les musiques qui font vibrer Sao Paulo (rap, samba, afrobeat, brega même) qu'on redécouvre à travers la personnalité charismatique et sensible de Criolo.


Mariô (Criolo e Kiko Dinucci) by criolo_oficial

Voir les commentaires