Articles avec #argentine tag

Publié le 24 Novembre 2012

Forro-dos-bichos.jpg

 

Petite playlist africaine et latino-américaine pour rendre hommage à ce bel instrument et à ses cousins (bandonéon, concertina). J'ai lu que l'accordéon s'est exporté dans le monde entier dès le XIXème siècle. Assez facile à jouer, portatif, il permettait surtout à un seul homme de jouer à un fort volume comme un véritable orchestre pour faire danser la foule. Et maintenant, place aux accordéons et à ses cousins.

 

Quand le génie de la musique congolaise, s'associe avec l'accordéoniste Camille Feruzi, véritable pionnier de la musique congolaise moderne.

Franco & Le Tout Puissant OK Jazz - Siluwangi Wapi Accordeon (Golden Afrique, vol. 2, Network). .

 

S'il est un pays où l'accordéon a conquis une place centrale, c'est bien la Colombie. Ici, deux indispensables maîtres de la cumbia colombienne.

  Alfredo Gutierrez - Aguardiente con leche

 

Alfredo-Gutierrez-y-sus-Acordeones-Dorados-alfredo-gutierre.jpg

Andres Landero - Canto negro (Grandes Cumbias de Andres Landero)

 

Dairo, le créateur du juju, un style qui faisait danser le Nigeria avant l'Afrobeat et le highlife.

Chief I.K. Dairo & His Blue Spots Band - Mo Sorire

 

En Angola cette fois, deux extraits d'une merveilleuse série de trois compilations angolaises, malheureusement difficiles à trouver aujourd'hui.

Minguito - Sant'ana (Angola 60's, 1956-1970, Buda Musique)

 

Un titre qui parle de ... mini jupe.

Geraldo Mestre Morgado - Mini Saia (Angola 60's, 1956-1970, Buda Musique)

 

Au Bénin, quand l'accordéon se mari au groove du funk.

El Rego Et Ses Commandos - Feeling you got (Legends Of Benin, Analog Africa)

 

Au Lesotho avec Puseletso Seema & Tau ea Linare!

Puseletso Seema & Tau ea Linare - He o oe oe ! (He o oe oe, 1985)

      -_57.JPG

Un de plus beaux morceaux du grand Astor Piazzolla, compositeur géant et maître du bandonéon argentin.

Astor Piazzolla - Leonora's Love Theme (The Rough Dancer and the Cyclical Night (Tango Apasionado))

 

Au Brésil, on retrouve l'accordéon dans plusieurs styles mais nul part aussi passionnant que dans le forro nordestin.

Jackson do Pandeiro - Falso Toureiro (Forró Em Limoeiro)

 

En République dominicaine, un merengue endiablé du Grupo Isaiah Henriquez (Merengues from the Dominican Republic, Lyrichord LLST 7351).

 

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 6 Janvier 2011

Un petit tout rapide de la musique argentine en seulement deux chansons amplement reprises, et qui me permettent de rappeler que si l'Argentine est le pays du tango, c'est aussi celui de la nueva cancion, du rock, du reggae et de la cumbia qui furent tour à tour les genres dominants ces 30 dernières années.

 

Un classique entre les classiques du tango qu'on ne présente pas, Por una Cabeza, repris par un des groupes les plus populaires des années 90, le groupe de reggae Los Pericos.

 

Carlos Gardel - Por una Cabeza

 

 

Los Pericos - Por una Cabeza

 

 

Sólo le pido a Dios est une chanson composé par le célèbre rockeur argentin Leon Gieco en 1978. Le titre devient vraiment classique avec la reprise qu'en fit Mercedes Sosa, immense star de la chanson argentine (nueva cancion). Mais le genre le plus populaire (dans les 2 sens du termes) dans les années 2000 est la cumbia villera, avec notamment Los Pibes Chorros, qui ont également repris le tube de Leon Gieco.

 

León Gieco - Sólo le pido a Dios

 

Mercedes Sosa - Sólo le pido a Dios

 

 

Los Pibes chorros - Sólo le pido a Dios

 

Voir les commentaires

Rédigé par Boeb'is

Publié dans #Argentine

Repost 0

Publié le 2 Décembre 2010

samba_do_crioulo_doido.jpg

(un beau tableau musical du brésilien Heitor dos Prazeres)

 

Petite sélection de chansons qui m'ont accompagnées récemment :

Commençons d'abord par le Brésil avec Cartola et Chico Buarque, soit les deux artistes que j'ai le plus écoutés récemment. Deux génies qui ont atteint la perfection autant dans les paroles que dans la musique. Et deux personnes au destin extraordinaire. 

 

Chico Buarque - Cálice (1973) (en duo avec le merveilleux Milton Nascimento) (paroles traduites) (écoutez moi donc aussi Construção, ou Fado Tropical)

 

"Ecoute-moi bien, amour, prête attention /  le monde est un moulin / Qui écrasera tes rêves en tous petits morceaux /
Qui réduira tes illusions en poussière. " Une petite merveille par le plus grand des sambistes.

Cartola - E mundo é um moinho (1976)

 

 

Et qui dit samba, dit aussi semba, qui lui vient d'Angola (lusophone également et autre ex-colonie portugaise) et aurait influencé outre la samba, le kuduro ou le zouk!

 

N'Gola Ritmos - Monami (1964)

 

Et qui dit samba, ne dit pas zamba argentine qui malgré son nom, n'a rien à voir avec le genre brésilien mais l'excuse est trop bonne pour ne pas évoquer mon guitariste sud-américain préféré, Atahualpa Yupanqui.

Atahualpa Yupanqui - Zamba de vargas

 

Comme vous le savez peut-être, Atahualpa Yupanqui fut également un grand folkloriste qui parcouru toute l'Amérique du sud pour sauvegarder et enregistrer les musiques traditionnelles. Et à l'instar du travail d'Alan Lomax dont le travail allait mener au revival folk américain (Dylan, Baez etc.), le guitariste argentin sera la pierre angulaire de ce qui fut appelé, Canción protesta ou nueva canción  (Violetta Parra, Victor Jara, Mercedes Sosa...). Un petit paragraphe qui ne me sert qu'à vous introduire d'autres chansons de révolte, mais cette fois de la part de dissidents politiques dans le bloc soviétique (voyez vous je soigne mes transitions).

 

 Le premier est Russe, le second Polonais.

 

Bulat Okudzhava (Б.Окуджава) - Пока Земля ещё вертится... (Молитва) (adaptation de la prière de François Villon!) (1970)

 

Jacek Kaczmarski - Mury  (1980)

Voir les commentaires

Rédigé par Boeb'is

Publié dans #Transversal, #Brésil, #Angola, #Argentine, #Russie, #Pologne

Repost 0