Articles avec #inde tag

Publié le 3 Mars 2010

Cover.jpg
51WYRNDNMGL._SL500_AA240_.jpgsan_ul_rim_2_web.jpgerkin_koray_-_cumbur_cemaat___sevdigim_copy.jpg

L'explosion du rock dans le monde est un des phénomène les plus passionnants des années 60-70. Dans toutes les cultures j'ai l'impression qu'il y a eu à un moment où un autre, un type qui ne décrochait pas de la radio et qui s'est mis en tête de de jouer ces sons incroyables qu'il entendait à la radio.
 
Voici une tentative de playlist d'introduction pour l'Asie. Elle donne à voir tout le spectre de ce qu'on peut mettre sous le mot "rock". Des pépites aussi charmantes qu'innofensives à la manière du yéyé français jusqu'aux titres les plus sauvages et intenses. Et bien sûr des ballades mélancoliques boulversantes. Et parfois tout cela à la fois. Toute la richesse et la folie du rock digérée par des jeunesses en ébulition et qui en donnent des relectures plus ou moins proches du modèle américain.

Le rock asiatique des années 60-70 (il manque certains titres non disponibles sur grooveshark)



green_big.jpgkan_mikami.jpgkouroshyaghmaeiyaghmaei-300x300.jpg

Tracklist:

1. Ros Sereysothea - Bar Bong Srolaunh Kyoum (Cambodge)
2. Ja'afar Hassan - Front my Hope (Irak)
3. San Ul Lim - It Was probably late summer (Corée du Sud)
4.Titre inconnu (Indonésie)
5. Mustafa Ozkent Orchestra - Karadir (Turquie, 1973)
6. Sangthong Seesai - Dek Kai Nuang Sue Pim / Newspaper Boy (Thailande)
7. Erkin Koray - Ýnat (Turquie, 1974)
8. Band De - Fictions - Hidup Untok Chinta (Malaisie)
9. Mafe Karo - Kazi Aniruddha (Inde)
10. Takeshi Terauchi - Caravan (Japon)
11. Khun Kaung Kay Maung - Ngay Ley (Birmanie)
12. Sinn Sisamouth - I'm Still waiting (reprise de House of the Rising Sun, Cambodge)
13. Kan Mikami - Ningen to ha nanika (Japon, 1975)
14. Kourosh Yaghmaei - Gol-e Yakh (Iran, 1974)
15. Golden Ring - Pasar Ha Naz Kanid Bar Aid Khatra Ha (Iran)
16. The Vampires - Cold rain song


PanRonSitya.jpg075JaAfarHassanLuk_Thung_1.jpg
 
Les titres viennent pour une bonne part de compilations du label Sublime Frequencies. Le reste est issu d'autres labels, de vynils rippés en mp3 trouvés sur des blogs ou d'achats effectués sur place. Les pochettes mises en illustration sont bien celles des artistes de la playlist mais pas forcément celles des albums dont sont extraits les titres.
Et je vous invite à télécharger une version encore plus complète que j'ai faite pour Pirate's Choice.

Voir les commentaires

Rédigé par Boeb'is

Publié dans #Mixtapes maison, #Cambodge, #Irak, #Japon, #Vietnam, #Inde, #Iran, #Turquie, #Corée du Sud

Repost 0

Publié le 1 Mars 2010

C'est chose admise, et vous n'avez pas le droit de ne pas être d'accord, le tablâ, l'instrument de percussion indien, est un des plus fascinant qui soit. La profondeur de son timbre, la beauté des motifs rythmiques et en même temps une capacité mélodique éblouissante lui confèrent une place particulière dans mon petit coeur de mélomane. Mais je m'égare... car ce dont je voulais vous parler aujourd'hui c'est le chant associé au tabla. Chaque son, chaque note que produit le tabla a un nom monosyllabique, le bol. Ces bols mis à bout forment des sortes de motifs rythmiques, les talas autour desquels les musiciens improvisent. Ce qui me retient ici c'est que ces bols permettent littéralement de chanter les talas. Une sorte de human beatboxing?

Petite explication par Ravi Shankar avec Alla Rakha aux tablas. Une présentation très pédagogique sous-titrée en français suivie d'un un solo de tabla et enfin vers 5:50, cette chose improbable que sont les talas chantés.

Ravi Shankar, Alla Rakha - Solo de tabla en rythme "jhaptal".


Une autre superbe vidéo avec Ustad Allah Rakha & Zakir Hussain. Vous pouvez entendre le rythme chanté à partir de 1:20 puis de 2:40.



Et enfin, illustration dans un style moderne avec l'exceptionnelle Toremoro du groupe japonais Asa Chang & Junray (un de mes groupes préférés au passage). Le rythme chanté commence à la 5eme minute. Le même rythme est également joué avec le tablâ.
dewplayer:http://boebis.free.fr/Musique/Perou/toremoro.mp3&

Voir les commentaires

Rédigé par Boeb'is

Publié dans #Inde

Repost 0

Publié le 27 Août 2008

Une chose amusante après les JO, c'est le classement des pays par médailles et notamment par nombre d'habitants. L'écart entre un pays comme la Jamaïque ou les Bahamas avec une médaille pour 150 000 habitants et l'Inde avec une médaille pour 380 millions, ça laisse songeur! Ça fait quand même 2500 fois plus. Sans parler que les pays proches culturellement de l'Inde comme le Pakistan ou le Bangladesh, n'en ont récolté aucune. Je ne sais pas s'il faut conclure pour cela à la supériorité culturelle des indiens qui ont mieux à faire que du sport... par exemple aller au cinéma, chanter et danser:


Liens: les stats des médailles - les chiffres montrant la place hallucinante du cinéma en Inde

Voir les commentaires

Rédigé par Boeb'is

Publié dans #Inde

Repost 0