Publié le 31 Mars 2009

Je passe pour rebondir un peu sur la polémique de la chanson Sale pute d'Orelsan. Pour ceux qui n'ont pas suivi, cette chanson met en scène un cocu menaçant sa femme de la frapper. Brrr, tremblez dans les chaumière! Et oui, ce sont ces paroles qui font scandales, alors qu'en toute logique, c'est la médiocrité du titre, à l'image du rap français actuel qui aurait du interpeller.

 

D'ailleurs, ce qui me frappe, ce n'est pas tant cet opportunisme bien-pensant et racoleur, ces reflexes de censeur, partagés par les politiques et les associations, l'utilisation habituelle du rap comme bouc émissaire, ni même l'incapacité simulée à faire la part entre la réalité et le récit, mais leur absence de recul... musical.

Certains ont rappelé avec raison, que le thème de la jalousie meurtière avait été traité, et avec quel talent cette fois-ci par Eminem dans l'horrible Kim. Mais il aurait été possible de citer bien d'autres chansons bien antérieure au hip-hop, au hasard, I'm Gonna Kill That Woman de... John Lee Hooker.  Et qui chantait "You know, I caught my old lady messin' around town, And I gave her the gun, I SHOT HER!" si ce n'est le bon vieux Jimi Hendrix dans Hey Joe ? (même si il n'a pas composé la chanson). Et quel Français chantait J'ai envie de violer des femmes, si ce n'est Sardou dans Les Villes de solitude ?  Sans oublier l'homonyme et excellent Sale Pute de TTC, Fuzati & 6000R dont les paroles sont à la fois plus violentes et plus drôles que celles d'Orelsan.

 

 

Pour d'autres chansons meurtrières, mais pas forcément de jalousie vous pouvez aussi jetez un oeil à cette playlist de "murder ballads" avec entre autres, Radiohead, Sufjan Stevens, Bruce Springsteen, The Doors...Comme quoi, le rock reste un peu sulfureux.

Voir les commentaires

Rédigé par Boeb'is

Publié dans #Transversal