Articles avec #cote d'ivoire tag

Publié le 18 Juin 2010

"Où est le sérieux? C'est ce que demande une jeune femme à Jeannot dans une chanson très efficace et aux paroles pour le moins surprenantes. La copine de Jeannot vient le voir pour parler après lui avoir posé un lapin. Après s'être pris des baffes, elle se plaint de son manque de sérieux. Ils sortent ensemble mais il ne veut pas rencontrer ses parents. Et elle ajoute:

"Et pourtant tu sais bien tu n’es qu’un copain / Mais quand tu me frappes tu n’as jamais pitié/ Tu me fais la jalousie mais pas de promesses".Et elle lui demande d'officialiser leur relation : "si tu m'aimes vraiment, va te présenter chez mes parents"...

 

Tchico - Jeannot (Côte d'Ivoire, 1982) 

 

Chanson découverte avec cette compilation de Global grooves

Voir les commentaires

Rédigé par Boeb'is

Publié dans #Côte d'Ivoire

Repost 0

Publié le 3 Octobre 2008

Vous avez sûrement déjà entendu le Magic System, qui collectionne les tubes de 1er Gaou au récent Zouglou Dance. Des titres très accrocheurs et ultra dansant qu'il est de bon ton de snober, selon le préjugé tenace qui fait qu'on ne prend pas la musique dansante et facile d'accès au sérieux.


Magic System - Un gaou à Paris

 

 

 

 

Un très joli titre datant de 2003. Un rythme dansant avec une mélodie et des paroles mélancoliques. Je les reproduits car l'accent ivoirien est assez difficile à comprendre (c'est un peu approximatif sur la fin). D'après ce que j'ai trouvé sur le net, un gaou, c'est un idiot, un naïf. Pour des infos sur la vague ivoirienne (zouglou et coupé-décalé), ce petit article est très bien.


Mon rêve c’était d’aller à Paris
Je ne savais pas ce qui m’attendait
Un Gaou à Paris
Ca faisait pitié
Je quitte Abidjan à 34 degrès
Arrivé à Paris, 2 degrès
Tellement le froid m’a limé
J’ai oublié Abidjan

Tu ne fumes pas, fumée sort de ta bouche
La souffrance ne fait que commencer
A Paris tout le monde s’appelle Zagoli
Tout le monde porte des gants

C’est quel pays où y a pas bonjour
Tout le monde est pressé
Chacun dans son chacun
A Paris y a pas mon frère donne-moi crédit
On n’a qu’à se débrouiller
On est venu en détail

Pour avoir des papiers on souffre
Arrivé là-bas on souffre
Souffrance dans la souffrance
On quitte chez nous avec beaucoup d’argent
Arrivé là-bas ça devient petit
Dieu les voit

Là-bas tout est machine
Même pour payer manger
Tu parles avec machine
Là-bas il pleut lumière

Petit est tombé sur escalier roulant
il demande qui l'a poussé
Il a confondu huile avec shampooing
il a fait omelette moussée
J'étais pas le seul cas
On était beaucoup

Pour avoir papiers à Paris
C'est compliqué
Ivoirien devient Malien
Ghanéen, Guinéen
Togolais, tant pis

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Boeb'is

Publié dans #Côte d'Ivoire

Repost 0