Publié le 20 Avril 2009

Dans le même esprit que ma découverte stupéfait des origines de Where did you sleep last night?:

 

Qui eu cru que derrière le blues à fleur de peau de Jolene des White Stripes se cachait une perle country? Que derrière la bombe ska de One step beyond de Madness, se cachait une super bombe ska de Prince Buster? Que derrière le classieux Bang bang de Nancy Sinatra (découvert comme beaucoup de monde avec Kill Bill) se cachait un tube pop de Sonny & Cher ?

 

Surement beaucoup de personnes... mais pas moi jusqu'à très récemment. Et ce qui est très drôle, c'est que contrairement à ce qui semblerait logique, les originales sont parfois revêtues d'un manteau de fourrure pop qui a disparu lors de la reprise, et non l'inverse!

Voir les commentaires

Publié le 15 Avril 2009


Compte rendu très intéressant d'un bouquin de Mark LeVine, professeur de science-politique et ex-guitariste rock, sur le heavy metal et le hip-hop dans les pays arabo-musulmans sur Rue89 et nonfiction. Il semble s'interesser à l'articulation de ces mouvements contestataires avec d'une le pouvoir politique en place, et d'autre part avec les contestations religieuses et morales. Mais au delà du travail de politologue, ce qu'il montre, c'est que la mondialisation musicale n'est pas que l'uniformisation de type pop MTV insipide. La traduction de mouvements "contestataires" dans des contextes radicalement différents, n'est d'ailleurs pas sans rappeler les belles réussites que sont la scène alternative et le rap français. Et pluis, l'interêt direct de tout ça, c'est bien sûr tous les noms d'artistes mentionnés dans 'larticle et les commentaires qui permettent d'heureuses découvertes!

Plus d'info: une vidéo que j'avais déjà mentionnée sur l'underground marocain, un article sur le groupe de rock marocain Hoba Hoba Spirit sur rue89, un article sur le heavy metal irakien (en anglais).

Voir les commentaires

Publié le 5 Avril 2009

Je me souviens cette fois
Où je t’ai rencontré
Je me souviens ce soir là
Mais je ne me rappelle plus comment je t’ai vu

Mais je peux te dire
Que je suis tombé amoureux
De tes beaux yeux
De tes lèvres rouges que je n’ai pas oublié

Ecoute cette chanson qui a
De l’âme, du cœur, et de la vie
Je ne peux te donner
Que ces trois petites choses

Puisque que je n’ai pas de fortune
C’est trois choses je te les offre
Mon Ame, mon cœur et ma vie
Et rien de plus

Mon âme pour te conquérir
Mon cœur pour t’aimer
Et ma vie pour la vivre avec toi

Los Embajadores Criollos - Alma Corazon y Vida
 

Une belle chanson des Embadajores Criollos que j'écoute en boucle depuis quelques semaines.  Des voix superbes et des guitares magistrales au service d'une chanson d'une pureté à tomber. Le  groupe est un des plus fameux de la musique créole péruvienne, et a connu le succès des années 50 jusqu'à aujourd'hui avec ses  perles romantiques et mélancoliques.

 

Le terme créole peut surprendre puisqu'on a l'habitude en France, de le voir accolé aux Dom Tom français, mais son sens général englobe toutes les cultures qui ont émergées lors de la colonisation, chez les populations d'ascendance européenne. Ainsi, la musique créole péruvienne est un genre immense et très varié, qui se distingue à la fois des musiques spécifiquement indiennes (des Andes et de l'Amazonie), de la musique afro-péruvienne et des musiques européennes, mais qui en a intégré les apports.  L'équivalent du tango, ou de la country en quelque sorte.

 

Pour écouter le reste de la discographie des Embajadores Criollos, je vous invite à aller par ici, et pour en apprendre plus, par .
 

Voir les commentaires